Greg Houben (B)

Scène PlayRight+ - 16:45

Enfant de la balle – un père, Steve, saxophoniste et flûtiste de jazz, une mère productrice de spectacles – Greg Houben est un artiste aux multiples facettes. Trompettiste de formation, il a fait le choix de la chanson, par amour des mots, des mélodies et des histoires.

Mais son coeur balance toujours entre musique et théâtre, entre jazz et chanson française, entre sa Belgique natale et le Brésil.

C’est en effet lors d’une tournée au Brésil en 2014 qu’il saisit l’occasion d’enregistrer ses premières chansons… en français. Avec ses amis musiciens et notamment ceux de la “vieille garde de Portela”, une célèbre école de samba, il enregistre au mythique studio « Compania dos técnicos » de Rio qui a vu défiler les plus grands noms de la musique brésilienne (Chico Buarque, Arlindo Cruz, Caetano Veloso, Beth Carvalho…)

Si l’on décèle chez Greg  des fragments de Mathieu Boogaerts, de Louis Chedid, ou de Chet Baker mêlés à la tendresse d’un Bourvil, on est surtout séduit par sa singularité attachante et sa manière élégante et chaloupée de raconter sa propre histoire.

Après  « Cigarette » et la reprise décalée de « Pourvu qu’elles soient douces » de Mylène Farmer (et un clip tout aussi déroutant avec la participation de l’Embrouille/François Damiens et Fabrice Murgia), Greg se transforme en « Animal » sur son nouveau single, avant l’album « Un Belge à Rio » annoncé pour le 25 mai.

Un candidat sérieux au titre de révélation de la chanson française de 2018.

1ères Francos de Spa !

À découvrir le même jour