Lisza (B)

Scène Proximus - 13:30

Du sang latino coule dans les veines de Lisza. Assurément. Si « La vie sauvage », son premier album, le laissait entrevoir, « Charango », deuxième opus sorti au mois d’août dernier, efface tous les doutes.

D’emblée, la chanteuse et ses refrains entêtants poussent une pointe vers le sud, déployant un Canta Querida aux racines espagnoles avant de traverser l’Atlantique, direction les Tropiques.

Aux arrangements, orchestrations et à la réalisation, on retrouve Vincent Liben (Mud Flow), qui avait déjà mis son talent au service de « La vie sauvage ».

Lisza ose tout, et elle a raison puisqu’elle réussit à écrire sur tout, sans jamais devenir mièvre,  en femme libre et avec lumière. Au point de nous faire oublier que c’est en Belgique, sous un ciel souvent qualifié de gris, que ces flamboyants morceaux ont été engendrés.

Autant de tonalités que Lisza livre à sa façon, une bien belle façon qu’on se réjouit à présent de découvrir en live.