Mélanie Isaac (B)

Originaire de l’Ardenne belge, Mélanie Isaac a posé piano et guitare à Bruxelles il y a une décennie. Elle évolue alors au sein de différentes formations où elle écrit, compose et interprète, et remporte en 2012 la Biennale de la Chanson Française (Le parcours Francofaune de l’époque) au Cirque Royal.

En 2018, sort son remarqué EP « L’INACHEVÉE » enregistré à distance entre Manchester et Gand, avec l’aide de James Doviak (Johnny Marr, The Smiths), Reinhard Vanbergen (Das Pop, The Van Jets) et Franck Baya (Françoiz Breut, Saule). 

En 2019, elle nous revient avec une réadaptation très personnelle du classique d’Alain Souchon, « LES REGRETS », fonfu tout en justesse à sa palette synthpop électro éthéré avec l’aide de son compagnon de scène, Yannick Dupont (Yôkaï, Chance, Jawhar,…)

Quelques mois plus tard, seule en scène avec sa guitare et son piano, elle se voit attribuer le premier prix Franc’OFF aux Francofolies de Spa.

Ses chansons réalisent un croisement entre la variété française des années septante chère à Véronique Sanson et la pop de Lana Del Rey. Ou Barbara qui embrasserait Dominique A à la commissure des lèvres avant de lui murmurer dans le creux de l’oreille un vénéneux « Kill me soflty ». Fort d’un univers pourtant classique, elle possède cette personnalité singulière, cette voix fiévreuse, mais aussi ce sens inné pour les mélodies mémorisables. Ses compositions tournent autour de l’absence, du vide, de la perte mais avec ce soupçon de pudeur qui fait la différence. Un peu comme un rayon de soleil en guise de joli pied de nez après un orage où les éclairs agrafent un ciel noir et tourmenté.