Ozark Henry (B)

Depuis que David Bowie a fait l’éloge de son premier album en 1996, Ozark Henry a sorti plusieurs albums allant de l’électronique avant-garde à la pop en passant même par un album symphonique avec l’Orchestre National de Belgique.

Sur son dernier album « Us », il s’est associé avec le producteur anglais Tim Bran (London Grammar, Birdy, The Verve …Alice on the Roof) pour nous offrir une fois de plus des mélodies exceptionnelles, rehaussées par sa voix unique et si singulière. Extraits de l’album,  les singles « A dream that never stops » « Where is the love » ou « Happy Days » ont fait le bonheur des radios et confirment qu’il reste l’un de nos artistes les plus créatifs et inventifs.

Egalement passionné de technologies, il travaille actuellement  sur une installation de son 3D pour les Nations Unies.

Enfin, artiste humaniste, il a été couronné Ambassadeur de bonne volonté des Nations Unies pour la lutte contre la traite des êtres humains.

Un grand Monsieur.